Comment vivre à Dubaï ? Le guide complet de l’expatriation

par | Avr 18, 2024 | Achat immobilier, Impôts et Fiscalité, Vivre à Dubaï

Dubaï fait rêver. Cette ville donne l’impression que tout est possible. Que vous pouvez imaginer votre vie en grand. D’ailleurs, depuis votre dernier séjour, vous avez des étoiles plein les yeux. Et vous ne pensez plus qu’à ça : partir ! Mais entre le rêve et la réalité, il n’y a peut-être qu’un pas, mais il n’est pas si facile à franchir. Car concrètement, comment vivre à Dubaï ?

Vous vous posez des milliers de questions. Comment est la vie à Dubaï pour un Français ? Comment se passe l’expatriation ? Et pour le travail, comment allez-vous faire ? Les visas ? Le coût de la vie ? Et au niveau des frais médicaux ? De l’école ? Pas de panique ! Ce guide complet sur l’expatriation à Dubaï répond à toutes ces questions. Et même plus.

Vous n’aurez bientôt plus aucune excuse. Vous pourrez envisager de partir vivre à Dubaï en toute sérénité !
Retrouvez dans cet article
2
3

Vivre à Dubaï : avantages et inconvénients

Passer quelques jours ou quelques semaines de vacances dans un lieu paradisiaque ne peut vous laisser qu’un souvenir agréable. Et vivre à Dubaï est un prolongement de cette expérience.

Envisager d’habiter à Dubaï, implique de devoir y gérer le quotidien : travail, factures, logement, école, embouteillages… Vous n’y échapperez pas. Alors, justement, au quotidien, quels sont les avantages et les inconvénients de vivre à Dubaï ?

 

Les avantages de vivre à Dubaï

Non, vous n’avez pas idéalisé ! La qualité de vie à Dubaï est vraiment exceptionnelle. Du soleil 359 jours par an, une culture forte, un héritage historique passionnant, de nombreux jardins florissants et apaisants. Mais aussi la plage, le shopping dans des centres commerciaux impressionnants, les restaurants, les activités pour tous les goûts… En vivant à Dubaï, vous ne serez pas déçu.

Dubaï piscine et mer
Dubaï ne fait pas qu’en mettre plein les yeux. Ici, les logements sont modernes et luxueux, les hôpitaux ultraperformants et les écoles et les universités réputées dans le monde entier.

Et tout ça dans un environnement propre et sécurisé. Car à Dubaï, la criminalité est quasi inexistante.

Question travail, vous allez découvrir des perspectives professionnelles très intéressantes.
Si vous êtes ambitieux, Dubaï vous ouvre grand les bras. Architectes, ingénieurs, médecins… vous allez enfin pouvoir exploiter votre plein potentiel.
Et quel que soit votre métier, les salaires et l’émulation vont vous pousser à vous dépasser. Ce sera, de toute façon, un coup de boost pour votre carrière. En plus, vous aurez des collègues venus du monde entier. Quel enrichissement !

Un enrichissement à tout point de vue. Car l’avantage non négligeable de vivre à Dubaï, c’est sa fiscalité. Dans les Émirats arabes unis, les impôts sont très proches de zéro. Le logement est majoritairement à la charge de l’employeur, et votre salaire vous est pleinement versé, adieu la conversion du revenu brut en net à Dubaï. Pour un Français, le changement est grand !

Côté entreprises, elles sont taxées sur leurs bénéfices, à condition qu’ils dépassent 95 000 euros par an. Pour le reste, rien !

  • Pas d’impôts sur le revenu.
  • Pas d’impôts fonciers.
  • Aucune taxe d’habitation.
  • Et même pas de droit de succession.

Du coup, si vous rêviez d’investir dans l’immobilier, Dubaï est l’endroit idéal. Car en plus de l’absence d’impôts, le rendement locatif est un des meilleurs au monde. Eh oui ! Contrairement à ce qu’on imagine parfois, les prix au m² à Dubaï sont nettement moins élevés que dans les grandes villes européennes.

À ces avantages s’ajoutent de faibles coûts des frais de nourriture, permettant de profiter d’un pouvoir d’achat plus important. Les restaurants offrent également des mets variés, diversifiés et pour toutes les bourses. Le carburant est aussi à un prix défiant toute concurrence à Dubaï. Cela permet de se déplacer fréquemment pour profiter des activités indoor et outdoor de l’Émirat dans d’incroyables infrastructures. Vivre à Dubaï donne ainsi l’impression d’être en vacances chaque weekend !

De plus, magasins et administrations restent ouverts jusque tard le soir, et c’est un grand soulagement pour la population. Vous y serez accueillis avec… le sourire ! Oui, entre la gentillesse des locaux et l’excellent état d’esprit des expatriés, la cordialité et l’amabilité sont la norme à Dubaï.

Tout ça vous fait rêver ?

Mais attention, ces avantages ont une contrepartie…

 

Vivre à Dubaï : quels sont les inconvénients ?

Oui, à Dubaï le soleil est roi. Mais entre juin et septembre, la chaleur s’invite. Les températures dépassent allègrement les 45 °C, mais tout est mis en place pour rendre ces degrés agréables.

Appartements, transports, lieux de vie, et espaces en plein air sont pensés pour adoucir le quotidien estival.

De plus, l’air marin offre de quoi se rafraîchir, et les températures de l’eau dans le golfe Persique en été sont douces, voire chaudes. Les activités nautiques sont donc appréciées durant cette période.

 

desert dubai vue sur la ville buildings

 

Par ailleurs, les pluies sont rares. Lorsqu’elles sont là, elles peuvent surprendre. Mais Dubaï a cette incroyable faculté d’adaptation. Tout ce que la nature lui octroie, l’Émirat le transforme en force pour sa population. Et c’est l’une des forces de Dubaï : faire de chaque chose une opportunité de grandir, se transformer et s’améliorer.

Question sécurité, si Dubaï est si sûre, ce n’est pas pour rien. Les lois sont protectrices et appliquées pour le plus grand bonheur de tous. Nul ne va vous voler, vous attaquer, vous agresser ou chercher à vous escroquer. Si quelqu’un cherche à braver ces règles, alors il devra quitter le territoire. De cette manière, vivre à Dubaï, c’est vivre serein.

Les salaires sont bons, comme nous l’avons évoqué. Aussi, comme dans bien des pays du monde, tels que la Belgique ou le Royaume-Uni, le rythme de travail à Dubaï est plus important qu’en France. Avec les 35h, l’hexagone est une exception. Toutefois, à Dubaï chaque salarié termine sa journée de travail à 18h. Le cadre est ainsi plus sain et préserve la vie personnelle des travailleurs.

L’investissement immobilier est particulièrement intéressant à Dubaï. Les loyers, notamment en centre-ville, sont élevés, mais pas plus chers que ceux de Londres et Paris.

Vous l’aurez compris, les inconvénients de la vie à Dubaï n’en sont pas véritablement. Car l’Émirat est véritablement une expérience incroyable au quotidien pour qui souhaite améliorer sa vie à tous les niveaux.

 

Déménager à Dubaï : les étapes pour être serein

Vous êtes presque prêt à franchir le pas. Mais l’inquiétude vous freine encore.
Et si vous ne vous y plaisiez pas finalement ?

 

Un premier voyage pour confirmer votre décision

Dubaï une semaine en vacances, c’est une chose. Y vivre peut-être très différent. Il serait donc bon d’y retourner. Mais cette fois-ci, pas en mode touriste.

Partez un peu plus longtemps pour bien avoir le temps de vous immerger dans la vie dubaïote. Allez dans les agences immobilières. Visitez des logements qui correspondent à votre budget estimé.
Si vous avez des enfants, visitez les écoles, découvrez les activités extra-scolaires qui pourraient leur plaire. Imaginez les trajets, le rythme de vie.

Vous pouvez également rencontrer des expatriés français pour partager leurs expériences, leur point de vue. D’ailleurs, n’hésitez pas à vous inscrire sur les groupes Facebook du style Ze French in Dubai.

Pour cette visite de repérage, vous n’aurez pas besoin de faire une demande de visa si vous êtes Français ou Belge. Le visa visiteur vous est délivré automatiquement quand vous arrivez aux Émirats arabes unis, pour 90 jours. Par contre, en tant que Marocain ou Algérien, vous devrez faire une demande préalable.

Pour les autres visas, c’est une autre histoire.

 

Le visa pour vous expatrier à Dubaï

Vous allez pouvoir lire sur internet de nombreuses informations parfois contradictoires sur les visas, la façon de les obtenir et leurs tarifs. Et c’est normal, les réglementations changent régulièrement. D’ailleurs, le consulat de France à Dubaï informe sur son site internet qu’ils ne sont pas en mesure de tenir leur page à jour, tant les procédures évoluent.
Alors, ne vous fiez pas à 100 % à ce que vous lisez. Contactez directement les services officiels comme l’ambassade des Émirats arabes unis à Paris.

Mais voici quelques informations fiables en avril 2024…

D’abord, une chose est sûre : il est totalement illégal de travailler à Dubaï avec un visa tourisme. Il va vous falloir un autre type de visa d’entrée que le visa visite si vous voulez commencer le travail dès votre arrivée sur place.

 

Les différents types de Visas d’entrée

Avant de décrocher la résidence à Dubaï, vous allez devoir obtenir un visa travail, un green visa ou un visa de résidence.

 

drapeau émirats arabes unis et passeport

 

Pour le visa de travail, c’est votre employeur qui doit en faire la demande. C’est également lui qui en paie les frais, compris entre 200 et 700 AED.
Dans l’idéal, la démarche a été effectuée avant votre arrivée sur le territoire émirati. Sinon, si vous êtes déjà sur place, vous devrez demander un changement de statut ou sortir du territoire pour y revenir.

Le green visa s’adresse à différents types de profil :

  • Les investisseurs
  • Les travailleurs indépendants
  • Les travailleurs hautement qualifiés

Quant au visa de résidence, vous pouvez le solliciter si vous êtes travailleur virtuel ou propriétaire foncier aux émirats.

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas faire cette demande vous-même. Il vous faut obligatoirement un sponsor. Ces visas sont alors valables 60 jours, le temps que vous fassiez les démarches pour l’obtention de votre titre de séjour.

 

Le titre de séjour

Chacun des visas d’entrée précédents peut mener à un titre de séjour. Là aussi, vous aurez besoin d’un sponsor.

Si vous êtes travailleur dans le secteur privé, votre permis de résidence sera valable 2 ans, renouvelables.
Les Golden Residency, eux,  ouvrent droit à un titre de séjour de 10 ans, mais vous devez répondre à des critères élevés.

Vous pouvez aussi faire une demande, si vous désirez profiter de votre retraite à Dubaï, si vous êtes digital nomade ou freelance.

Par ailleurs, vous devrez obtenir une carte d’identité des Émirats arabes unis et passer la visite médicale obligatoire.
Votre permis de résidence sera refusé si vous êtes séropositif au VIH ou si vous êtes atteint de la tuberculose ou de l’hépatite B. Faites des tests avant d’envisager de partir travailler et vivre à Dubai.

 

Comment s’expatrier à Dubaï : le travail

Vous avez trouvé le poste parfait pour vous ? Bravo !
Sinon, vous pouvez consulter régulièrement les offres d’emploi sur des sites tels que Dubai Careers ou Bayt. Vous allez vite voir quels sont les secteurs qui recrutent.
Mais créer une entreprise peut aussi être une excellente idée.

 

L’expatriation à Dubaï en tant que salarié

Les conditions de travail dans les entreprises de Dubaï ne sont pas du tout les mêmes qu’en France.

Depuis 2023, l’équivalent du CDI n’existe plus. Vous signerez donc un Short term contract, l’équivalent d’un CDD. Vous avez droit à une période d’essai qui peut prendre fin sans aucun préavis.
D’ailleurs, même en dehors de cette période d’essai, le licenciement peut être très rapide. Par contre, si vous souhaitez mettre un terme à votre contrat, vous devrez effectuer un préavis pouvant aller jusqu’à 3 mois.

Tous ces détails doivent être spécifiés dans votre contrat. Ainsi que tous les avantages que vous avez réussi à négocier avec votre employeur : les billets pour rentrer au moins une fois par an dans votre pays d’origine, les frais de scolarité de vos enfants ou même une partie de votre loyer.
N’hésitez pas ! Ce sont des pratiques très courantes aux émirats.

À Dubaï, les horaires de travail risquent de vous surprendre les premiers temps. Il n’y a pas de limite légale du temps de travail hebdomadaire. Vous pouvez tout à fait travailler 6 jours sur 7 avec seulement 30 minutes de pause déjeuner. Ou 4 à 5 jours par semaine.

Tout dépendra de votre rythme, des objectifs de votre entreprise, de votre contrat et de sa répartition horaire. Une chose est sûre : travailler avec intégrité et transparence est toujours récompensé. À Dubaï, la flexibilité s’harmonise avec le sérieux et l’atteinte des objectifs.

En outre, les salaires sont plus élevés. Mais il n’existe aucun minimum salarial. Rappelez-vous tout de même que vous n’aurez pas d’impôts sur le revenu ! Et ça, ça change tout.

 

Créer votre entreprise à Dubaï

Vous avez déjà une idée en tête ? Votre projet de création de société à Dubaï est cohérent ? Parfait !

Vous avez maintenant à décider si vous souhaitez vous établir dans une zone franche ou dans une Main-Land. La Free Zone ne vous permet pas de faire du commerce avec la population locale. La Main-Land est donc parfaite si vous êtes une profession libérale, un restaurateur ou tout autre métier en lien direct avec des résidents ou des touristes.

Ensuite, vous choisissez la forme juridique adaptée, parmi les options les plus courantes à Dubaï comme les sociétés à responsabilité limitée, les succursales d’entreprises étrangères, les holdings, etc.
Vous rassemblez tous les documents requis et vous déposez votre dossier pour l’immatriculation de l’entreprise.
Vous devez également obtenir une licence commerciale, industrielle ou professionnelle auprès du Department of Economic Development ou de la free zone choisie.

Que ce soit pour votre contrat de travail ou votre création d’entreprise, à Dubaï, vous devrez prouver vos compétences. Il vous sera donc indispensable de faire traduire vos diplômes.
Mais voyons ensemble les différentes formalités administratives indispensables à votre vie à Dubaï.

 

Les formalités administratives pour assurer votre déménagement à Dubaï

Comme pour tout déménagement, partir s’installer et vivre à Dubai implique un certain nombre de démarches administratives.
Vous trouverez pas mal d’informations sur le site de France Diplomatie. Vous pourrez également vous inscrire sur l’application Ariane pour être tenu informé de tout changement dans les consignes de sécurité aux émirats.

 

Organiser un déménagement vers Dubaï

Si vous souhaitez déménager certaines de vos affaires, mieux vaut faire appel à une entreprise internationale. Elle prendra tout en charge, que vous choisissiez le transport par voie maritime ou aérienne. Et elle doit être à même de vous renseigner sur les documents à fournir et les conditions douanières.
Faites faire des devis avant de vous engager.

 

déménagement Dubaï par cargo

 

De votre côté, vous allez devoir gérer un certain nombre de formalités administratives.

 

Avant de partir : faire authentifier et traduire les pièces justificatives

Dans les Émirats arabes unis, vous aurez besoin de plusieurs documents officiels pour votre contrat de travail, votre visa ou encore pour l’inscription de vos enfants à l’école.

Vous devez donc faire traduire vos diplômes, votre livret de famille, votre permis de conduire et vos actes de naissance et de mariage. Mais il faut d’abord que ces pièces justificatives aient été authentifiées par l’ambassade des Émirats arabes unis à Paris. Ensuite, faites appel à un traducteur agréé.

Si vous êtes déjà à Dubaï, des solutions existent. Vous pouvez trouver des organismes accrédités par le ministère de la Justice des EAU.

Dans tous les cas, vous pouvez vous faire accompagner dans ces démarches afin de vous installer en toute confiance.

 

Les formalités de base à Dubaï

En arrivant à Dubaï, vous allez devoir entreprendre certaines démarches simples, comme obtenir l’Emirates ID, ouvrir un compte en banque ou acheter une carte SIM.

 

Ouvrir un compte bancaire aux Émirats arabes unis

Les banques à Dubaï sont nombreuses, avec des options nationales, internationales et des banques en ligne.
Les types de comptes bancaires varient en fonction des avantages offerts par chaque banque : cartes de crédit gratuites, virements gratuits, facilités de paiement spécifiques, etc.

Il vous faudra une copie de votre passeport, un contrat de travail, l’Emirates ID, une lettre de non-objection de votre sponsor (votre employeur par exemple) et vous devrez vous rendre sur place.

 

Acheter une carte SIM

Les deux compagnies de téléphonie des émirats sont Du et Etisalat. Rendez-vous dans une de leurs boutiques, choisissez le forfait prépayé ou postpayé qui vous convient. Et voilà.
Les prix sont assez abordables et la couverture réseau excellente.

 

Recevoir votre courrier

Vous ne trouverez pas de boîtes aux lettres dans les immeubles ou dans les villas de Dubaï.

Pour recevoir votre courrier ou vos colis, vous pouvez louer une boîte postale (P.O. Box) auprès d’Emirates Post. Il vous suffit d’une pièce d’identité et d’une preuve de résidence.

Toutefois, cette option est très rarement utilisée. En effet, avec un numéro de téléphone, un numéro d’appartement et le nom de votre building, le courrier ne se perd jamais à Dubaï. D’autant plus que les services de livraison privés viennent jusqu’à votre porte pour certains colis.

 

Les mutuelles et les assurances santé à Dubaï

La DHA, la Dubai Health Autorithy, est l’administration qui gère le système de santé publique à Dubaï.

Tous les résidents doivent obligatoirement souscrire une assurance santé. Votre employeur est tenu de vous fournir une assurance de base. Cette couverture minimale prend en charge les frais des visites médicales, urgences, médicaments et de la maternité.

Mais vous pouvez opter pour des options supplémentaires et une couverture supérieure. Comme lorsque vous choisissez une mutuelle.
Le coût mensuel moyen de l’assurance santé individuelle est d’environ 300 €. Mais à ce tarif-là, vous pourrez vous faire soigner sans crainte.
Les expatriés français peuvent souscrire à la Caisse des Français de l’Étranger en complément pour être encore mieux remboursés.
Car, oui ! Le système de santé à Dubaï est extrêmement performant, mais aussi très cher. Donc, ne faites pas l’impasse.

 

L’inscription à l’école pour les enfants

Les expatriés à Dubaï n’ont pas accès aux écoles publiques. Vous devrez forcément inscrire vos enfants de 4 à 18 ans dans une école privée. Les tarifs varient entre 2 500 € et 20 000 € par an.

Vous avez tout intérêt à vous y prendre bien en avance, car les listes d’attente se remplissent vite, en particulier si vous choisissez un établissement classé au Knowledge and Human Development Authority, le KHDA.

Tout dossier incomplet ne sera pas traité donc soyez vigilant si vous ne voulez pas perdre de temps. Vous devez avoir :

  • Le carnet de santé de votre enfant, avec ses vaccinations à jour
  • Sa carte de santé
  • La photocopie de son passeport
  • Des photographies d’identité
  • Son certificat de naissance de moins de trois mois, traduit en arabe ou en anglais
  • Le formulaire de demande de l’établissement
  • Et le dossier scolaire avec ses relevés de notes des années précédentes.

Vous voulez en savoir plus sur le système scolaire à Dubaï, nous faisons le point un peu plus loin.

 

Conduire à Dubaï

Une fois que vous êtes résident de Dubaï, vous devez faire transférer votre permis de conduire si vous souhaitez continuer à utiliser une voiture en toute légalité.

 

buildings tours dubai circulation

 

Avec un permis de l’Union Européeenne, vous n’aurez pas à repasser des tests d’aptitude. Toutefois, vous devrez fournir certains documents, dont votre permis de conduire original ainsi que sa traduction en arabe. Vous devrez également passer un contrôle oculaire.

Quant à l’achat d’un véhicule, les démarches sont sensiblement les mêmes qu’en France : petites annonces ou concessionnaires, assurance, certificat d’immatriculation… Vous ne serez pas dépaysé.

Bon… vous savez à peu près tout sur les démarches administratives, les formalités pour les visas, les conditions de travail. Il ne reste plus qu’à trouver un logement avant de partir vous installer à Dubaï.

 

Trouver un logement à Dubaï

Vous commencez à y voir plus clair. Mais le logement reste une grosse zone d’ombre.
Vous vous demandez s’il est préférable de louer ou d’acheter ? Combien cela va-t-il vous coûter ? Quels sont les frais annexes auxquels vous devez penser ? Et quels quartiers privilégier ?
Faisons le point…

 

Location ou achat immobilier à Dubaï : que choisir ?

La location peut être une excellente solution si vous ne souhaitez pas vous engager sur le long terme. D’autant plus que vous pouvez réussir à négocier la prise en charge partielle de votre loyer par votre employeur.

Cependant, comme vu précédemment, le rendement locatif est très élevé à Dubaï. Ce qui veut dire très clairement que les loyers sont chers en comparaison du prix d’achat. Donc si vous avez les moyens d’investir, n’hésitez pas trop longtemps. Car acheter un bien immobilier à Dubaï est une opération très avantageuse. Notamment grâce à la fiscalité exceptionnelle.

Mais que vous choisissiez l’achat ou la location, une chose est certaine, vous serez très bien logé. Vous trouverez dans votre résidence la climatisation évidemment, mais aussi une piscine et une salle de sport. C’est le minimum de standing que vous pouvez espérer. Et à des tarifs très concurrentiels par rapport à ce que vous pouvez trouver en France par exemple.

Attention : dans certains émirats, comme celui de Sharjah, vous devez absolument être mariés pour vivre en couple. Ce n’est pas le cas à Dubaï ou à Abu Dhabi.

 

Les prix de l’immobilier à Dubaï

En location, vous devez savoir une chose importante : les loyers se paient annuellement dans la plupart des cas. Vous pourrez probablement parvenir à négocier un paiement en 3 ou 4 fois, mais pas plus.

Selon les quartiers, le loyer pour un studio varie entre 30 000 et 130 000 AED par an, c’est-à-dire entre 7 600 € et 33 000 € environ. Pour un appartement avec 2 chambres, comptez entre 80 000 et 500 000 AED. Et pour une villa avec 3 chambres, vous ne trouverez rien en dessous de 130 000 AED par an.

À l’achat aussi, les prix sont très variables en fonction du quartier et du standing. Mais le prix moyen au m² est d’approximativement 24 000 AED soit 6 100 €/ m²pour un appartement.

Alors quel quartier privilégié ?

 

Où vous installer à Dubaï : les différents quartiers

Plusieurs critères sont à prendre en compte au moment du choix de votre quartier :

  • La proximité avec votre lieu de travail

Comme dans beaucoup de grandes villes à travers le monde, les temps de trajet à Dubaï peuvent être longs.

  • La proximité des établissements scolaires

Les écoles primaires et secondaires ne manquent pas. Mais vous avez peut-être sélectionné un établissement en particulier. La distance avec votre logement est à prendre en compte.

  • Votre style de vie

Chaque quartier a sa propre ambiance. Certains, comme Dubai Marina ou JBR, sont animés et dynamiques avec de nombreux restaurants, bars et activités. D’autres, comme The Springs ou The Lakes, sont plus résidentiels.

 

déménager à dubai palm Jumeirah

 

  • L’accès aux transports

Ce n’est pas parce que la voiture est le moyen de transport privilégié à Dubaï que vous devez en faire autant. Certains quartiers sont mieux desservis que d’autres par le métro ou le bus.

  • Les tarifs

Eh oui ! Même si vous rêviez de vous installer à Dubai Downtown ou à Palm Jumeirah, il se peut que votre budget ne soit pas suffisant.

Le bon quartier pour vous est donc celui qui équilibre ces différents critères. Vous pouvez vous faire aider dans votre recherche par une agence immobilière francophone.

Et n’oubliez pas que Dubaï est en constante évolution. De nouveaux quartiers continuent de sortir de terre. Votre futur logement vous y attend peut-être ?

 

Les frais annexes à prévoir pour votre logement

En plus du loyer, vous aurez à vous acquitter des factures d’eau, d’électricité, de gaz ou encore d’internet.
Dans les Émirats arabes unis, vous n’aurez certes pas de frais de chauffage. Par contre, la climatisation est indispensable.
Comptez entre 100 et 500 € par mois de frais d’eau et d’électricité en fonction de votre consommation et de la taille de votre logement.

Mais tout est généralement bien détaillé dans votre contrat de location. Vous n’aurez pas de mauvaises surprises.

La seule mauvaise surprise qui vous inquiète encore pour franchir le pas et partir vivre à Dubaï, c’est la peur de ne pas vous y plaire sur le long terme. Vous voulez savoir comment est la vie à Dubaï au quotidien ?

 

S’installer à Dubaï : les différents critères à prendre en compte

Vous avez déjà une bonne notion de ce que peut être la vie à Dubaï. Vous y avez été au moins une fois en vacances. Et toutes les informations que nous venons d’aborder concernant les démarches administratives, le logement et autre vous ont donné pas mal de pistes de réflexion. Malgré tout, vous avez encore quelques freins.
Vous voulez en savoir plus ?

 

Le coût de la vie à Dubaï

Comme beaucoup de monde, vous imaginiez certainement que le coût de la vie à Dubaï était nettement plus élevé qu’en France.
Certes, comme vous l’avez compris, l’école et la santé sont des postes conséquents à Dubaï, par rapport à vos habitudes en France. Les loyers aussi sont élevés, mais finalement pas plus qu’en région parisienne.

Par contre, le salaire moyen est 40 % plus élevé qu’en France. Et vous n’aurez aucun impôt à payer.

Ce qui fait que vous êtes, pour le moment, plutôt gagnant.

Restent l’alimentation, les transports et les loisirs. Et là, tout dépend de votre mode de vie. Les prix alimentaires sont assez similaires à ce que vous pouvez trouver en France.
Les transports sont très abordables. Et le prix de l’essence 4 à 5 fois moins cher qu’en Europe.

Quant aux loisirs, la tentation est grande. Les centres commerciaux et les restaurants vous appellent. Alors attention à vos dépenses !

 

La culture des Émirats arabes unis

 

vivre à dubai, culture mosquée de dubai

 

Un autre point peut parfois inquiéter certains candidats à l’expatriation : la culture des EAU.

Mais rassurez-vous. Comme vous avez pu le voir lors de votre séjour, Dubaï est une ville internationale et tolérante vis-à-vis des expatriés.

Malgré tout, vous devrez tout de même être attentif à ne choquer personne. Évitez les tenues trop courtes et les marques d’affection dans les lieux publics. Et ne consommez pas d’alcool en dehors des établissements autorisés.
Soyez respectueux et tout se passera à merveille.

 

La justice à Dubaï

Attention tout de même. Certaines lois peuvent surprendre un expatrié français à Dubaï. Il vaut mieux les connaitre avant de faire un faux pas qui pourrait vous faire expulser.

Donc pas de démonstrations affectives en public. Pas d’alcool dans la rue ou sur la plage. Et surtout pas d’état d’ivresse.

La drogue de toute sorte est totalement interdite. D’ailleurs, certains médicaments sont considérés comme tels, alors soyez vigilant. C’est le cas de la codéine ou de certains anxiolytiques. Entre autres.

Par ailleurs, les gestes agressifs et les insultes sont sévèrement punis. Tout comme le blasphème et la diffamation.

Enfin, faites en sorte de ne pas devoir d’argent où que ce soit. Le défaut de paiement est un délit grave dans les Émirats arabes unis.

Ces règles peuvent vous paraître restrictives. Mais vous allez vite prendre goût à la tranquillité, la sécurité et le civisme qui règnent dans cette ville.
Quel plaisir de savoir sa famille en sécurité !

 

Comment est la vie de famille à Dubaï ?

S’installer et vivre en famille à Dubaï est non seulement une expérience sécurisante, mais aussi très enrichissante. Si vous voulez le meilleur pour vos enfants, c’est la destination idéale.

 

La crèche à Dubaï

Le choix est vaste. Vous trouvez des crèches francophones, anglophones, bilingues… Des crèches avec des pédagogies Montessori ou d’autres approches intéressantes pour le développement de votre tout-petit. Les horaires sont généralement flexibles. Et les formules proposées s’adaptent vraiment à vos besoins.

Choisissez de préférence une crèche homologuée KHDA.

 

L’école à Dubaï

Pour l’école aussi, vous avez tout intérêt à privilégier un établissement inscrit sur la liste du KHDA. Mais comme nous l’avons déjà vu, les demandes sont nombreuses.

À Dubaï, la scolarité est obligatoire de 4 ans à 18 ans. Vous pouvez choisir d’inscrire votre enfant au CNED ou dans une des écoles privées françaises. Ou dans tout établissement privé de votre choix.

Le calendrier scolaire est adapté au rythme des enfants. L’année commence fin août et se finit fin juin. La semaine dure 4 jours et demi, du lundi au vendredi midi. Les journées de classe se terminent entre 13h et 15h.
De nombreuses activités extra-scolaires sont proposées aux enfants l’après-midi.

 

Les activités aux Émirats arabes unis

Les activités extra-scolaires sont variées. Vos enfants vont avoir largement de quoi s’occuper l’après-midi avec des cours d’arts plastiques, de musique ou de théâtre. Ou pourquoi pas des échecs, des cours d’intelligence artificielle ou encore de la programmation informatique ? Sans compter toutes les activités sportives imaginables.

Mais vous ne serez pas en reste. Si vous êtes amateur de sport, vous allez trouver votre bonheur. Course à pied, vélo, escalade, golf, ou n’importe quel sport collectif est possible. Sans parler de tous les sports nautiques disponibles.

 

dubai activités plage

 

En dehors du sport, vous allez pouvoir profiter en famille des parcs d’attractions, des musées, des visites culturelles à Dubaï ou aux alentours.

Une chose est sûre, vous ne risquez pas de vous ennuyer.

 

Emmener son animal de compagnie à Dubaï

Vos animaux de compagnie font partie de votre famille ? Pour l’amener avec vous aux EAU, vous devrez obtenir un permis d’importation. Ce permis est évidemment conditionné à certaines conditions vétérinaires, notamment les vaccinations à jour.

Les animaux ne sont pas tolérés partout. D’ailleurs, vous pourriez rencontrer quelques difficultés à être accepté en location meublée avec un chien ou un chat.

Par contre, vous trouverez des toiletteurs et des boutiques dédiées. Ainsi que de nombreux vétérinaires.

 

La santé à Dubaï

Puisqu’on parle de vétérinaire, commençons par la santé de vos animaux de compagnie.

Les cliniques vétérinaires proposent des services assez variés à des tarifs très variables également. Certaines font même de la garde d’animaux pendant vos déplacements. Renseignez-vous avant de choisir, car le budget peut vite grimper.

Pour vous, le système de santé à Dubaï est ultra-moderne. Si, malheureusement, vous devez faire un séjour à l’hôpital, vous aurez plus l’impression d’être dans un hôtel 4 étoiles que dans un hôpital. Surtout si vous choisissez un hôpital privé.

De toute façon, le système de santé, qu’il soit public ou privé, offre des infrastructures de pointe et un personnel médical international extrêmement qualifié.

Pour accéder aux hôpitaux publics, vous devez avoir une carte de santé, dont les frais s’élèvent à 320 AED pour les adultes et 120 AED pour les enfants.
De nombreux expatriés préfèrent malgré tout se tourner vers le système de santé privé.
Dans des établissements réputés tels que l’American Hospital, The French Clinic ou Aster Cedars Hospital vous pourrez consulter des spécialistes, y compris francophones.

En cas d’urgence, voici 3 numéros à connaître :

  • 997 : les pompiers
  • 998 : les ambulances
  • 999 : la police

 

Vivre à Dubai en tant que femme

Ne croyez pas tous les préjugés que vous pouvez entendre. La vie à Dubaï en tant que femme est très agréable.

Et pas seulement parce que vous pouvez y circuler en toute sécurité. L’égalité professionnelle est réelle et pas juste un bel objectif à atteindre. Les femmes ont accès aux mêmes postes de direction que les hommes. Pour le même salaire.
L’ambassadeur en France est d’ailleurs une femme.

Que ce soit pour louer, acheter un appartement, créer une entreprise ou toute autre démarche, les formalités administratives sont strictement les mêmes que vous soyez un homme ou une femme.

Vous aurez toutefois quelques privilèges, comme des jours où certaines plages vous sont entièrement réservées. Et même des taxis roses conduits par des femmes, pour rentrer chez vous en toute sécurité.

 

Se déplacer à Dubaï

En dehors des taxis roses réservés aux femmes, vous pouvez trouver facilement des taxis et des VTC pour vos déplacements ponctuels à Dubaï.

La voiture reste cependant le moyen de transport préféré par les résidents. Il faut dire que le carburant coûte 4 à 5 fois moins cher qu’en France. Par contre, il faut aimer les embouteillages et être prêt à payer le prix des nombreux péages de la ville.

Sinon, vous pouvez utiliser les transports en commun. Le réseau est encore peu développé, mais une troisième ligne de métro devrait être inaugurée en 2029. Vous avez aussi accès aux bus et au tramway.

 

vivre à dubai transports à dubai métro

 

Vous pouvez trouver des informations sur la carte de péage, celle de stationnement ou la carte Nol sur le site Roads and Transport Authority. Ces informations sont en arabe ou en anglais.

 

Peut-on vivre à Dubaï sans parler anglais ou arabe ?

Aux Émirats arabes unis, la langue officielle est l’arabe. Mais l’anglais est très largement utilisé.
Si vous ne parlez aucune de ces deux langues, certains aspects de votre vie quotidienne peuvent vite devenir compliqués. Et vous n’avez que très peu de chances d’obtenir un emploi à Dubaï dans ces conditions.

Bien sûr, il existe une communauté francophone dynamique et nombreuse. Vous pouvez trouver des écoles françaises, des entreprises françaises et des évènements entre français et autres francophones. Mais vous serez vite limité.

Mieux vaudrait suivre des cours d’anglais intensifs et avoir quelques notions d’arabe pour pouvoir vous épanouir pleinement dans votre nouvelle vie à Dubaï.

Alors ? Êtes-vous prêt à partir vous installer à Dubaï ?

Travaillons sur votre projet

Prends RDV avec un agent

Réserve un appel avec l'un de nos agents

Échangeons au sujet de votre projet d'investissement immobilier pour en savoir plus et le concrétiser sous les meilleures conditions.

Vous pourriez aussi aimer

Échangeons autour de votre projet
Explorez les joyaux immobiliers de Dubai avec notre agence. Contactez-nous dès aujourd'hui pour concrétiser vos projets d'investissement immobilier dans l'une des villes les plus dynamiques au monde.

Contactez-nous

Discutons sur WhatsApp

Nous vous répondrons sous les plus brefs délais.

Prenez RDV avec un agent

Par ici pour réserver un RDV ou nous écrire.

Recevez la newsletter Immo RMC