Tout savoir sur l’école à Dubaï : écoles françaises et internationales

par | Avr 6, 2024 | Vivre à Dubaï

L’expatriation en famille nécessite de l’organisation. Et qui dit enfants dit forcément école ! Mais comment fonctionne l’école à Dubaï ? Le système scolaire est-il différent du nôtre ? Et les vacances scolaires ? Y a-t-il une école française aux Émirats arabes unis ?Il existe bien des établissements dans l’Émirat : écoles publiques, privées, françaises, anglaises, américaines, indiennes, internationales… On y parle de nombreuses langues et les prix diffèrent selon leur prestige. Les informations sont nombreuses. On peut facilement s’y perdre. Découvrez le guide du système éducatif pour les futurs parents expatriés. Vous comprendrez son fonctionnement, ses particularités et les dates à ne pas manquer. Scolariser toute la famille va devenir un jeu d’enfant !

Le système scolaire de Dubaï

À Dubaï, la scolarité est obligatoire de 4 à 18 ans. Le système scolaire s’organise en 2 temps :

  • Le jardin d’enfants, notre maternelle, débute aux 3 ans de l’enfant. Puis l’école primaire à Dubaï commence dès l’âge de 6 ans.
  • À 12 ans, les enfants passent au secondaire. Ce que nous appelons collège et lycée. Il se déroule en 6 ans, jusqu’aux 18 ans de l’élève.

Et qui dit école dubaïote, dit uniforme ! Obligatoire, il se décline en fonction des couleurs de l’établissement.

Un autre élément est obligatoire. Il s’agit de l’inclusion. Ceci est une base incontournable de l’éducation à Dubaï et à Abu Dhabi. Le système s’adapte aux besoins de tous les élèves.

 

ecole-dubai-guide-scolaire-uniforme-immo-rmc

 

Autre particularité : la cantine n’existe pas dans toutes les écoles de Dubaï. Dans les établissements qui n’en proposent pas, les parents préparent des lunchboxs à leurs enfants. Ou les font déjeuner à la maison.

Et oui, l’école débute entre 7h30 et 9h, et se termine très tôt à Dubaï. Aux alentours de 13h, les élèves sont libérés et les activités extra-scolaires débutent. Gratuites ou payantes, elles sont nombreuses et variées. En cela, les horaires de l’école à Dubaï ainsi que l’organisation sont semblables aux écoles anglophones de par le monde.

Le vendredi, les élèves sont libérés plus tôt en raison de la prière ayant lieu ce jour-là. À partir du secondaire, les élèves ont de nouveau cours l’après-midi, exception faite du mercredi. En général, ils sortent toutefois de classe avant 16h.

Enfin, tout comme les infrastructures, les écoles de Dubaï s’inscrivent dans une volonté de progrès continu. Cela se retrouve dans les appuis technologiques au service de l’éducation des enfants. Les environnements d’apprentissage sont modernes, interactifs et connectés. Les stratégies sont efficaces et intelligentes. Ceci est effectué dans le cadre du Mohammed Bin Rashid Smart Learning Program internationalement reconnu.

 

Les vacances scolaires

 

ecole-dubai-guide-scolaire-vacances-tableau

 

Les vacances scolaires émiraties sont différentes des nôtres. Elles coïncident davantage avec le calendrier suisse ou allemand, et non pas français.

Pour l’année académique 2023-2024, les vacances d’hiver ont débuté le 11 décembre pour toutes les écoles. La rentrée a eu lieu le 2 janvier.
Des vacances de printemps ont eu lieu du 9 au 13 février. Puis, au printemps l’ensemble des élèves sont en vacances du 25 mars au 15 avril. L’année scolaire, débutée le 28 août, se terminera le 28 juin. Les grandes vacances s’écoulent ainsi de juillet à fin août.

Il existe aussi des jours fériés à Dubaï. Nous partageons le 1er janvier. Mais les autres dates sont fixées sur le calendrier hégirien et sur l’Histoire des Émirats.
Ainsi, le 2 décembre célèbre la création du pays. Les deux fêtes de l’Aïd sont également fériées : l’une après le mois de Ramadan, l’Aïd Al Fitr, l’autre le jour du sacrifice du mouton, l’Aïd Al Kébir.
Enfin, le jour du Mawlid, la naissance du Prophète Muhammad, est férié. Un dernier jour est férié à Dubaï, il s’agit de Lailat Al-Miraj, commémorant le voyage nocturne du Prophète et son ascension.

 

Les langues parlées

L’un des trésors de Dubaï tient à sa diversité. Ainsi, on y parle de nombreuses langues. Mais quelle langue est enseignée et parlée dans les écoles privées à Dubaï ? Après tout, le pays est de langue arabe.

La majorité des écoles privées ont l’anglais pour langue première. L’arabe est toutefois dispensé dans tous les établissements et reste obligatoire pour tous. La culture locale fait également partie intégrante du cursus scolaire.

Dans les écoles francophones, le français arrive en premier, suivi de l’anglais et de l’arabe.
Quel que soit l’établissement choisi, votre enfant y naviguera ainsi entre anglais et arabe, au minimum !

 

Les différents types d’écoles aux Émirats arabes unis

Les écoles publiques à Dubaï

Dans l’Émirat, les écoles publiques sont réservées aux locaux. Elles sont gratuites et la scolarité s’y effectue majoritairement en arabe. Garçons et filles y étudient généralement dans des classes séparées. Ces écoles sont financées par le Gouvernement. Leur programme scolaire est celui des Émirats arabes unis.

En tant qu’expatrié, l’option de l’école publique à Dubaï ne s’offrira donc jamais à vous. Vous devrez vous tourner vers une école privée.

 

Les écoles privées à Dubaï

 

ecole-dubai-guide-scolaire-salle de classe

 

Compte tenu de l’impossibilité à intégrer l’école publique pour les expatriés, les écoles privées sont nombreuses à Dubaï. Afin d’accueillir les enfants des résidents étrangers, elles fleurissent. Ainsi, plus de 90% des écoles de Dubaï sont privées et leurs programmes sont variés. Avec 216 écoles privées comptabilisées en novembre 2022, l’Émirat ne cesse de voir croître le nombre d’inscrit.

Parmi elles, les plus réputées sont le Dubai College, la GEMS Modern Academy qui est indienne et internationale, la Kings School Dubai L.L.C qui est anglaise, l’école américaine GEMS Dubai American Academy ou encore la Dubai English Speaking School. Seul établissement français de la liste, le Lycée Français International Georges Pompidou est classé 17e sur la liste des 20 meilleurs établissements scolaires de Dubaï.

 

Écoles françaises et francophones dubaïotes

Dubaï compte à ce jour 6 écoles francophones privées.
Le Lycée Français International Georges Pompidou, le Lycée Libanais Francophone Privé, l’International Concept for Education, la Swiss International Scientific School in Dubai, le Lycée Français International de Dubaï et le Lycée Français Jean Mermoz.
Bien que les établissements soient appelés « Lycées », ne vous y trompez pas : ils proposent tous l’ensemble des cursus. De la maternelle au lycée.

Mais quel est l’avantage des écoles françaises de Dubaï ? Votre enfant ne sera pas dépaysé. Culture, langue, camarades : tout lui rappellera la France. Bien que l’arabe et la culture émiratie soient enseignés dans toutes les écoles, un établissement français gardera un parfum bleu blanc rouge.

Si l’avenir de votre enfant se situe dans une université ou une grande école française, alors ce choix est pertinent. Aussi, si vous prévoyez de revenir en France avant la fin de sa scolarité, il ne sera pas perturbé.

Mais il comporte aussi des inconvénients.
Une expérience expatriée moins diversifiée, une moindre ouverture sur le champ universitaire anglophone. En outre, seul l’un d’entre eux est classé parmi les 20 meilleurs établissements scolaires de Dubaï. Ce critère peut revêtir une grande importance si vous visez l’excellence académique pour votre enfant.

 

Les écoles internationales à Dubaï

Moins sélectives, les écoles internationales de Dubaï ont l’avantage d’accepter des profils d’enfants plus hétérogènes. Toutefois, elles ne sont pas idéales pour les enfants ayant un niveau d’anglais faible ou moyen. Le plus souvent, les cours s’y déroulent en effet en anglais. Et le niveau requis est extrêmement élevé.

Et pour cause. Le point fort de ces écoles réside dans le fait qu’elles permettent d’obtenir le Baccalauréat International. Ce programme de l’IB est reconnu et recherché aux Émirats. Plus de 100 pays le reconnaissent et les universités anglophones sont très favorables aux étudiants l’ayant obtenu. La qualité et l’excellence de ces établissements sont appréciables.

Les écoles internationales les plus connues à Dubaï sont la GEMS Modern Academy, la Deira International Academy L.L.C, la Jumeirah English Speaking School ou encore la Repton School.

 

Combien coûte l’école à Dubaï ?

Les prix sont variables. Ils dépendent de plusieurs critères : la classe dans laquelle sera inscrite votre enfant et le type d’établissement choisi. Ces frais sont à prendre en compte. Toutefois, des aménagements existent. Voyons ça ensemble.

 

Des prix qui augmentent en fonction du cursus

L’école dubaïote est privée. Cela signifie donc qu’elle a un coût. Pour les habitués du système français, cela peut être impressionnant. Les tarifs sont conséquents. Et ils vont en grandissant au rythme de l’enfant. La fourchette de prix se situe entre 2 500 euros et 20 000 euros annuels.

Il existe cependant des facilités de paiement. Il faudra néanmoins payer des arrhes lors de l’inscription. Leur montant varie selon l’établissement.

Ainsi, pour le jardin d’enfants, il faudra compter aux alentours de 9 000 euros annuels par enfant. Les tarifs diffèrent en fonction de l’offre éducative proposée par l’établissement : bilingue ou non, particularités du programme éducatif…

 

De la maternelle au lycée

À l’école maternelle, les prix augmentent pour dépasser les 10 000 euros par an. Le prix de l’école primaire se situe généralement autour de 13 000 euros.

Pour le cycle secondaire, à savoir le collège et le lycée, les prix oscillent entre 14 000 euros et 18 000 euros. Ces fourchettes de prix sont à comparer en fonction des secteurs et des établissements. Le prestige de certains justifie en effet des tarifs plus élevés, pouvant aller jusqu’à 30 000 euros, voire 100 000 euros par an et par enfant.

De manière globale, la scolarité coûte au minimum 6 000 euros et va jusqu’à 34 000 euros annuels par enfant. Les tarifs évolueront selon l’âge et l’école de votre enfant.

En plus des frais d’inscription, d’autres coûts sont à prendre en compte. Repas, uniformes, transports et activités s’ajoutent au budget scolarité. Les frais de bus scolaire annuels peuvent environner les 750 euros annuels, et grimper jusqu’à plus de 2 000 euros par enfant.

 

ecole-dubai-guide-scolaire-bus

 

Toutefois, ces frais de scolarité peuvent être pris en charge, tout ou partie, par les employeurs. Cette option soulage bien des parents expatriés ! Et, finalement, le coût de la vie à Dubaï est avantageux en comparaison à Paris.

De plus, une autre facilité existe dans les écoles françaises. Il est possible d’y demander une bourse.

 

La bourse pour les écoles françaises

Fidèle à sa tradition, la scolarité à la française peut octroyer des bourses d’études. Celles-ci couvrent les frais de scolarité des expatriés. Son obtention se base sur la situation financière des parents. L’élève peut en bénéficier de son entrée à l’école jusqu’à la terminale.

Gérées par l’État Français, ces bourses sont offertes aux élèves s’étant inscrits auprès du Consulat Général de France des Émirats arabes unis. Aussi, une inscription dans une établissement relevant de l’Agence pour l’Enseignement Français à l’Étranger est requise.

Une fois constitué, le dossier de demande doit généralement être déposé au premier trimestre, entre la mi-janvier et début mars. Par la suite, la demande doit être renouvelée chaque année, vos critères d’éligibilité ayant pu évoluer entre temps.

Précision supplémentaire : afin de déposer votre dossier complet à temps, un rendez-vous doit être pris à l’adresse suivante : admin-francais.dubai-fslt@diplomatie.gouv.fr. L’objet de votre email doit contenir les mots clés « dépôt de dossier de bourse scolaire ».

 

Comment scolariser un enfant à Dubaï ?

Que faire pour scolariser son enfant à Dubaï ? Existe-t-il des différences entre l’école primaire et secondaire ? Quels sont les pré-requis et les étapes clés ?

La principale différence entre l’école primaire et le secondaire réside dans les tarifs annuels. Avant de scolariser votre enfant, assurez-vous donc d’avoir négocié une close avec votre employeur. Inscrivez également votre enfant au Consulat Général de France pour qu’il bénéficie d’une bourse.

Aussi, sachez que la majeure partie des établissements mettent en place un test de mise à niveau lors de l’inscription en école primaire. Ils évaluent ainsi le niveau réel de l’enfant avant son admission. Ne soyez pas surpris !

Ensuite, pour procéder à l’inscription de votre enfant dans une école à Dubaï, deux choix s’offrent à vous. Vous pouvez contacter l’école par vous-même ou vous référer à un cabinet de service pour résidents. Ce dernier aura pour mission de gérer l’ensemble du processus d’inscription à votre place.

Si vous choisissez d’inscrire votre enfant seul, c’est totalement possible. Il faudra toutefois être organisé. Et prendre les devants sans tarder. Car les listes d’attente de certains établissements sont… à rallonge !

Mais comment préparer son dossier d’inscription ? Quelles sont les pièces à y apporter ?

 

La préparation du dossier d’inscription

Pièces justificatives

Comme cela est d’usage dans les démarches administratives, tout dossier incomplet ne peut être reçu par une administration. Or, il serait fort dommage de manquer l’inscription de votre enfant à l’école… Mais une expatriation requiert d’être présent sur tous les fronts. Et il est fréquent d’être surpris par une omission de dernière minute. Cela pourrait compromettre une année scolaire pour votre enfant.

Afin de ne pas oublier de pièce justificative, veillez donc à démarrer la construction de votre dossier en amont.
Voici les pièces justificatives généralement demandées pour l’enfant :

  • Carnet de santé de l’enfant, avec ses vaccinations à jour ;
  • Carte de santé ;
  • Photocopie du passeport ;
  • Photographies d’identité ;
  • Certificat de naissance de moins de trois mois, traduit en arabe ou en anglais ;
  • Formulaire de demande de l’établissement ;
  • Dossier scolaire de l’enfant et relevés de notes des années précédentes (2 ans au minimum) ;
  • Si l’enfant change d’école : la lettre de transfert de l’ancien établissement.

La majeure partie du temps, les parents devront également fournir :

  • Leur visa résident ;
  • Une photocopie de leur passeport.

Une lettre de recommandation du directeur de l’établissement précédent serait un plus.

Attention : réserver une place ne garantit en rien l’inscription de votre enfant. Il est nécessaire de recevoir une confirmation d’admission conditionnelle. Veillez donc au grain jusqu’à la finalisation de la procédure d’inscription !

 

Choisir une scolarité d’excellence avec le KHDA

 

ecole-dubai-guide-scolaire-notes A+

 

Depuis 2006, une initiative inédite a vu le jour à Dubaï. Le Knoweldge and Human Development Authority, ou KHDA, assure l’excellence des près de 200 écoles privées de l’Émirat.

Le KHDA n’est en place qu’à Dubaï. À Sharjah, cette mission est assurée par le Sharjah Private Education Authority. À Abu Dhabi, le Department of Education and Knoweldge est en place. Ceci témoigne de l’importance que revêt l’éminence scolaire aux Émirats arabes unis.

À l’instar des inspections du Ministère de l’Éducation français dans les établissements tricolores, le KHDA et ses homologues voisins effectuent des visites régulières.

Supervisant les établissements de la première année de maternelle jusqu’au secondaire, le KHDA a été créé pour promouvoir la qualité, l’évolution et la transparence de l’éducation dubaïote. Santé, hygiène et sécurité sont surveillées de près.

L’éducation et l’excellence de ses établissements scolaires sont en effet une priorité absolue pour l’Émirat. Le classement du KHDA détermine ainsi les 20 meilleures écoles de Dubaï. Ses critères sont rigoureux. Cela permet d’assurer un niveau élevé et de conseiller les parents quant à l’inscription de leurs enfants dans un établissement donné. Les notations varient d’exceptionnel à bon, puis d’acceptable à insatisfaisant.

Ainsi, à Dubaï tout est mis en œuvre pour favoriser une scolarité sécurisée, sereine et d’une qualité remarquable.

 

Alors, comment choisir la bonne école à Dubaï ?

Quels sont les critères à prendre en compte dans votre choix ? Cela dépendra de votre lieu de résidence et de votre budget. Une fois vos finances mises au clair, renseignez-vous quant aux classements des écoles des environs. Vous pourrez visiter les établissements sur demande ou en vous joignant à une visite de groupe.

Veillez aussi à en discuter avec votre enfant. Les différents programmes proposés devront correspondre à ses aspirations.

Aussi, si l’une des écoles retenant votre attention obtient un « VERY GOOD » ou un « GOOD » lors de son inspection par le KHDA, alors n’hésitez plus !

Dans tous les cas, rassurez-vous : l’expatriation est à elle seule une excellente école. Votre enfant sera bilingue a minima. À Dubaï, il découvrira bien des cultures. Son ouverture d’esprit et sa curiosité seront encouragées. Quelle que soit son institution, il s’y plaira sans nul doute.

Dans les établissements dubaïotes privés, la scolarité se veut en effet créative et motivante. Le Gouvernement y veille. Les professeurs passionnés stimulent une dynamique de groupe favorisant l’évolution de chaque enfant. Diversité, richesse culturelle et excellence académique, Dubaï est décidément l’endroit idéal pour faire grandir un enfant !

Travaillons sur votre projet

Prends RDV avec un agent

Réserve un appel avec l'un de nos agents

Échangeons au sujet de votre projet d'investissement immobilier pour en savoir plus et le concrétiser sous les meilleures conditions.

Vous pourriez aussi aimer

Échangeons autour de votre projet
Explorez les joyaux immobiliers de Dubai avec notre agence. Contactez-nous dès aujourd'hui pour concrétiser vos projets d'investissement immobilier dans l'une des villes les plus dynamiques au monde.

Contactez-nous

Discutons sur WhatsApp

Nous vous répondrons sous les plus brefs délais.

Prenez RDV avec un agent

Par ici pour réserver un RDV ou nous écrire.

Recevez la newsletter Immo RMC